Archive pour le mot-clef ‘CHAMPALLE’

Les secteurs d’activité de MECABOURG #1 : ingénierie, conception, machines spéciales et robotisation

Vendredi 22 février 2019

Une des forces de MECABOURG est de concentrer toute la filière transformation des métaux et services associés de l’Ain et ainsi de disposer d’un réseau d’entreprises expertes dans leurs domaines mais habituées à travailler en complémentarité pour proposer une prestation complète ou spécifique.

Tout au long de l’année 2019, nous vous proposerons de découvrir plus en détails les 7 secteurs d’activité que comptent le réseau. Première famille mise en lumière dans cette rubrique : le secteur ingénierie, conception, machines spéciales et robotisation.

illustration-ingenierie-pour-linkedin

Ce secteur regroupe des entreprises aux savoir-faire diversifiés et pointus :

  • Ingénierie et conception de process : conception et fabrication de machines spéciales ou lignes automatisées, installation d’ilots robotisés, retrofit de machines, aménagement de postes de travail, ingénierie de process (mécanique, électrique, automatismes etc.).
  • Études produit : de la phase conceptuelle à la production en passant par l’étude des moyens de production.
  • Assistante à BE et méthodes : pour renforcer vos équipes du dessinateur à l’ingénieur, chargé d’affaires et de projets.

Pour MECABOURG, ce secteur pèse 15M€ de CA annuel soit près de 150 salariés : AIS, CHAMPALLE, INNOVTEC ingénierie, MG2, N-TECHNO/PRO CONCEPT et PS INGENIERIE. A ces entreprises, s’ajoutent celles qui disposent de BE intégrés et qui ont la capacité d’accompagner leurs clients dans leurs projets de conception et de développement.

Pourquoi travailler avec les adhérents de MECABOURG pour ces savoir-faire ?

  • Ils ont une culture développée de l’analyse et de la compréhension du besoin client.
  • Ils sauront vous proposer des solutions adaptées.
  • Ils vous accompagneront à toutes les étapes de votre projet, de la co-conception du cahier des charges à la production.
  • Ils s’appuieront sur un réseau de sous-traitants via MECABOURG.

Ces entreprises travaillent pour des marchés aussi diversifiés que l’agroalimentaire, l’énergie, la chimie, la pharmacie, le pétrole et gaz etc.

Vous souhaitez travailler avec des spécialistes de l’ingénierie, conception, machines spéciales et robotisation qui sauront s’adapter à vos besoins ? n’attendez plus et envoyez vos consultations directement à MECABOURG (info@mecabourg.com).

Retrouvez également le profil des différentes entreprises dans l’annuaire en ligne sur site www.mecabourg.com.

 

 

Le lycée Gabriel Voisin remporte le prix Transmutation ce jeudi 13 avril 2017.

Mardi 18 avril 2017

La première année de la neuvième édition du concours Transmutation s’est achevée le jeudi 13 avril 2017 à la salle des fêtes de Péronnas. Première année car le concours se déroule à présent en deux ans : alors que cette année était dédiée à la conception et à la réalisation d’un prototype, l’année prochaine sera consacrée à l’industrialisation et à la commercialisation du produit.

Pour cette première remise des prix, MECABOURG a souhaité mettre à l’honneur les savoir-faire des jeunes et promouvoir les métiers en reconstituant un salon professionnel. Chaque équipe en compétition était chargée de vendre son projet à un public composé d’industriels, de partenaires mais surtout de collégiens venus s’informer sur les métiers de la Métallurgie. 120 élèves de 4ème et 3ème de six collèges du territoire ont ainsi découvert les opportunités de la filière. Plusieurs stands et animations ont ponctué la matinée : l’exposition d’un véhicule Renault Trucks, une démonstration de logiciels BE, le jeu de l’oie de l’orientation, une présentation des entreprises de MECABOURG etc.

Une table-ronde réunissant dirigeants d’entreprises (Gilles PERNOUD- PERNOUD et François RENARD- CHAMPALLE), un responsable de production (Anthony CARNEIRO- GOYON) et un responsable d’agence de travail temporaire (Patrick CARLET- PROMAN) leur a permis de repartir avec un regard neuf sur cette filière encore victime de nombreux stéréotypes.

Au terme du suspense, le jury du concours composé de cinq industriels (Nelly SCHMITT- HP2S, Gilles PERNOUD- PERNOUD, Rémi BRIAT- VOLVO Trucks, Denis GREFFET -CHAMPALLE et Pascal CUNY- ADAPEI 01) a annoncé son palmarès :

A noter que les prix de cette neuvième édition ont été offerts par des partenaires de longue date du concours : la caisse locale du Crédit Agricole Centre Est, AXA (cabinet Granger), PROMAN et le JL Bourg-en-Bresse.

Julien AUBRY, responsable plan directeur du site Renault Trucks Bourg-en-Bresse du groupe Volvo, présente l'entreprise à un groupe de collégiens.

Julien AUBRY, responsable plan directeur du site Renault Trucks Bourg-en-Bresse du groupe Volvo, présente l’entreprise à un groupe de collégiens.

Environ 250 personnes (collégiens, jeunes en formation, industriels et partenaires) ont participé à la cérémonie de clôture du concours Transmutation.

Environ 250 personnes (collégiens, jeunes en formation, industriels et partenaires) ont participé à la cérémonie de clôture du concours Transmutation.

Tous les jeunes en compétition se sont prêté à la photo finale.

Tous les jeunes en compétition se sont prêté à la photo finale.

Les projets avancent pour les équipes du concours TRANSMUTATION !

Jeudi 22 décembre 2016

Les 5 lycées en lice pour le concours TRANSMUTATION ont réalisé un 1er point d’étape en novembre et décembre avec leurs coaches et les partenaires du concours. Retour sur ces 1ère réunions de suivi :

  • Les jeunes du Bac Pro Carrossier Constructeur du lycée Gabriel Voisin (01 – Bourg-en-Bresse) ont débuté en se rendant chez Renault Trucks pour échanger sur leur projet de réalisation d’un véhicule pédagogique en lien avec le SDIS. Après avoir terminé la partie extérieure de la voiture, ils s’attaquent désormais à l’intérieur. En amont, ils ont mis en place une méthodologie adaptée à leur projet dense sur le conseil de leur coach Rémi BRIAT de Renault Trucks.
  • Les BTS CPI du lycée Arbez Carme (01 – Bellignat) ont commencé par se rendre sur le terrain : ils ont rencontré leur coach Gilles Pernoud de Georges Pernoud Usinage pour mieux cerner le besoin de réalisation de carter de boîte noire. A la suite, ils ont pu produire des éléments d’études pertinents en utilisant des outils du type diagramme pieuvre, FAST, Pareto, bête à cornes, etc.
  • Le lycée Louis Armand et ses BTS CRSA (69 – Villefranche-sur-Saône) ont présenté une modélisation 3D de leur projet. Les coachs présents ont pu apprécier la réflexion pour prendre en compte les contraintes du cahier des charges fourni par leur coach Pascal CUNY, de l’ADAPEI 01. L’équipe pourra ainsi proposer un dépileur de palettes adapté aux travailleurs handicapés.
  • Quant à elle, l’équipe de Carriat s’est penchée sur un projet de moyeu de buggy. Cette pièce ayant tendance à casser régulièrement alors qu’il ne s’agit pas d’une pièce d’usure, les jeunes ont travaillé sur l’analyse des causes. Le coach Denis GREFFET de Champalle est venu conseiller les BTS CPI sur les aspects techniques, l’étude des contraintes et des efforts. En parallèle, un site internet dédié au projet devrait bientôt voir le jour.
  • Les Terminales STI2D du lycée de la Plaine de l’Ain ont clôturé ces 1 ères réunions de suivi en présentant leur projet de poubelle Secteo : un produit haut-de-gamme proposant de nouvelles fonctions. Un système bien pensé permet de tasser et de thermo-souder le sac rempli de détritus à sa fermeture pendant qu’un nouveau sac vide se déroule automatiquement. Une 1ère approche design ainsi qu’une réflexion sur le matériau ont été réalisées. Leur coach Nelly SCHMITT de HP2S les accueillera prochainement pour une dernière réunion de suivi.

En un mot, les projets sont lancés et avancent à pas de géant… RV en janvier 2017 pour réaliser un dernier point d’étape avant la livraison officielle du prototype le 13 avril prochain.

Lancement du concours TRANSMUTATION : les étudiants fourmillent d’idées !

Vendredi 30 septembre 2016

La semaine dernière, 5 lycées se lançaient officiellement dans la 9ème édition du concours TRANSMUTATION sous un format revisité.

Les industriels, en lien avec l’Inspection d’Académie, ont réfléchi à ce nouveau format durant l’année passée. Avant de rendre les étudiants acteurs de cette matinée, MECABOURG a présenté les 3 évolutions majeures du concours :

  • Avec une 1ère année destinée à fabriquer le prototype puis une 2nde dédiée à l’industrialisation voire à la commercialisation du produit, les équipes s’engageront sur une réelle démarche industrielle en deux ans.
  • Les relations coachs/étudiants seront développées avec un travail de co-construction sur la durée du concours : ils forment désormais une seule et même équipe soudée pour répondre à leur cahier des charges industriel.
  • L’objectif de promotion de la filière, notamment auprès des collégiens, restera une priorité. L’événement de clôture prendra une forme inédite : à découvrir au printemps 2017 !

Dans ce nouveau cadre, les équipes ont réalisé des séances de créativité pour marquer le point de départ de cette expérience et créer de la matière à exploiter dans les semaine à venir :

  • Le lycée Louis Armand et ses BTS CRSA (69 - Villefranche-sur-Saône) se lancent dans la réalisation d’un dépileur de palettes. Le projet a été proposé par Pascal CUNY de l’ADAPEI DE L’AIN. L’équipe a consacré sa réflexion aux mécanismes pouvant être utilisés pour fabriquer le dépileur.
  • L’équipe des BTS CPI du lycée Arbez Carme (01 - Bellignat) se chargera de produire un carter de boîte noire de suivi d’exploitation d’outillages. Gilles PERNOUD de GEORGES PERNOUD USINAGE a mis au point un cahier des charges dense d’un point de vue technique. Afin de mener à bien ce projet, les jeunes ont mis au point une méthodologie de gestion de projet adaptée durant cet atelier.
  • Le lycée Carriat (01 – Bourg-en-Bresse) a proposé de travailler sur une problématique de moyeu de buggy soumis à des casses anormalement répétitives. Coachés par Denis GREFFET de CHAMPALLE et MECABOURG, les BTS CPI ont scindé leur groupe en deux et utilisé deux méthodes de créativité (les 6 chapeaux et le brainstorming) pour étudier les causes du problème.
  • Les Terminales STI2D du lycée de la Plaine de l’Ain (01 – Ambérieu-en-Bugey) ont quant à eux décidé de concrétiser une idée primée dans le cadre d’un concours. Ils développeront cette année une poubelle nouvelle génération nommée SECTEO. Nelly SCHMITT de l’entreprise HP2S est à leurs côtés depuis ce début d’année pour les accompagner. Grâce à la méthode des 6 chapeaux, l’équipe a consacré sa séance de créativité à imaginer les usages potentiels du produit.
  • Enfin, le lycée Gabriel Voisin (01 – Bourg-en-Bresse) planchera cette année sur un projet de réalisation de véhicule pédagogique développé un lien avec le SDIS. Rémi BRIAT de RENAULT TRUCKS coachera les élèves du Bac Pro Carrossier Constructeur. Ils ont commencé par un atelier de créativité sur la question « Comment définir le chemin critique ?  » : une méthode cadrée pour réussir ce projet d’envergure dans les délais.
Les équipes d'industriels et de jeunes se lancent dans un nouveau défi

Les équipes de jeunes et d’industriels se lancent dans un nouveau défi

Plusieurs partenaires ont renouvelé leur soutien au concours pour cette année : Axa Assurances avec le cabinet Granger, le Crédit Agricole Centre Est – Caisse Locale de Bourg qui a notamment accueilli la manifestation au sein de l’Espace Kennedy, la JL Bourg, l’agence de travail temporaire Proman et l’USBPA. L’AFPA se chargera cette année de réaliser les trophées remis à l’issue de cette 1ère année de labeur.

Les bases du concours sont désormais posées, RV tout au long de l’année pour suivre les équipes, puis le 13 avril 2017 pour la livraison des prototypes et la clôture de la 1ère étape du concours.

MECABOURG lance une nouvelle formule du concours TRANSMUTATION

Vendredi 16 septembre 2016

MECABOURG a le plaisir de vous inviter au lancement de la nouvelle formule du concours TRANSMUTATION prévu le jeudi 22 septembre à 8h30 à l’Espace Kennedy de Bourg-en-Bresse.

Au programme : découverte de la nouvelle formule du concours, présentation des équipes et des projets industriels sur lesquels elles plancheront et séances de créativité. Esprit de challenge garanti !

Rémi BRIAT de RENAULT TRUCKS ; Pascal CUNY de l’ADAPEI de l’Ain ; Denis GREFFET de CHAMPALLE ; Gilles PERNOUD et Sylvie GAUTHIER de GEORGES PERNOUD USINAGE et Nelly SCHMITT de HP2S s’impliqueront pour coacher les jeunes tout au long de l’année.

Des partenaires tels que Axa Assurances, le Crédit Agricole Centre Est – Caisse Locale de Bourg, la JL Bourg, Proman et l’USBPA soutiendront cette nouvelle édition du concours.

Inscriptions obligatoires par mail à info@mecabourg.com.

Des savoir-faire complémentaires pour cette nouvelle soirée d’affaires

Jeudi 16 avril 2015

Trois adhérents de MECABOURG passaient à leur tour devant l’auditoire ce jeudi. Des savoir-faire complémentaires étaient au programme des dirigeants venus écouter leurs homologues au cours de cette nouvelle soirée d’affaires :

  • François RENARD a débuté avec l’entreprise Champalle (Péronnas, 55 salariés) travaillant sur la conception et la réalisation de systèmes mécaniques et de contrôle-commande adaptés aux environnements critiques. Ces compétences très pointues ont suscité de nombreuses questions.
  • Le groupe DM2F a été présenté par Jacky CHARIGNON : 3 entreprises adhérentes à MECABOURG composent ce groupe et proposent des prestations allant de la transformation des métaux – avec les entreprises Orbandal (Crissey, 42 personnes) et Reydelet Dumoulin (Jujurieux, 45 personnes) – à la fabrication de terminaux de climatisation avec Managair (Jujurieux, 12 personnes). Des entreprises disposant de moyens de production complémentaires les uns aux autres.
  • Christel NOC a clôturé cette soirée avec Innovtec Ingénierie (Limonest, 29 personnes) qui propose un service d’assistance technique en ingénierie, études et méthodes : une nouvelle compétence au sein du réseau !
Soirée d'affaires MECABOURG

Soirée d’affaires MECABOURG

La prochaine soirée d’affaires est d’ores et déjà prévue : trois nouvelles entreprises se présenteront le 9 juin.

L’Usine Numérique de l’ENE chez MECABOURG

Jeudi 27 février 2014

Depuis 3 ans maintenant, MECABOURG développe un partenariat avec l’Espace Numérique Entreprises (ENE). Il a pour objet de faciliter l’accès à des logiciels de conception, de simulation et de fabrication assistées par ordinateur avec un service de prêt et d’accompagnement via le dispositif « Usine Numérique de Rhône-Alpes », mis en oeuvre par l’ENE.

L’objectif de ce dispositif ? Permettre aux entreprises industrielles de se former à l’utilisation de logiciels métiers (CAO, simulation, FAO, chiffrage), et de les tester sur site durant une année, avant d’investir. Un service utile puisque l’achat d’un logiciel représente un investissement tout aussi important que nécessaire au développement d’une entreprise.

Pour l’entreprise CHAMPALLE (Péronnas, 50 salariés) – prestations d’ingénierie et fabrication en mécanique, contrôle-commande et automatismes de sûreté, le dispositif a pris fin en décembre dernier. Retour sur l’expérimentation avec Patrik GOSSET (Responsable du bureau d’études) : « Avec ce dispositif, nous avons eu la possibilité de tester deux logiciels. Une expérience positive car elle nous a notamment aidés à internaliser certains volets de notre offre. Cette phase de test a également permis de prendre le temps de la réflexion pour décider de l’acquisition d’une licence. »

Expérimentation d'un logiciel de CAO

Expérimentation d'un logiciel de CAO

Après 7 entreprises accompagnées en 2012 puis 5 nouvelles en 2013, l’ENE et MECABOURG renouvellent leur partenariat en 2014 pour détecter et accompagner de nouveaux projets.

La qualité de RABUMECA reconnue par ARCELORMITTAL

Lundi 9 décembre 2013

Le site d’ArcelorMittal de Bourg-en-Bresse (directeur : Patrick LAUDAMY) organisait le mercredi 27 novembre 2013 sa deuxième « Journée Fournisseurs ».

Dans le cadre de son projet d’entreprise « Cap vers l’Excellence », ArcelorMittal convie l’ensemble de ses fournisseurs à une présentation de sa stratégie afin de les impliquer encore davantage dans la relation clients-fournisseurs et la réussite de l’entreprise. Cette journée permet également de récompenser les fournisseurs les plus performants. Cette année, 8 trophées ont été décernés :

  • Le trophée de la Sécurité
  • Le trophée de l’Excellence
  • Le trophée du Développement
  • Le trophée du Partenariat à la société
  • Le trophée du Service
  • Le trophée du Leadership
  • Le trophée de la Meilleure Cotation
  • Le trophée « qualité, coût, délai »

Et c’est l’entreprise RABUMECA (Saint-Jean-sur-Veyle, gérant : Sébastien BRIDET) adhérente à MECABOURG, qui s’est vue remettre le prix « qualité, coût, délai », des mains de Monsieur Jessy DEVILLERS. Cette récompense a été attribuée à RABUMECA pour le travail réalisé en collaboration avec les techniciens d’ArcelorMittal.

« Il est très agréable de recevoir un prix officiellement d’un client, commente Sébastien BRIDET. Je remercie toute l’équipe de RABUMECA, les partenaires de MECABOURG notamment PRO CONCEPT (Bourg-en-Bresse, responsable : Dominique CEVASCO) et BSV HYDRAULIQUE (Péronnas, responsable : Didier COMAS) qui ont contribué avec nous, à l’élaboration des machines spéciales pour le métier du fil, ainsi que les interlocuteurs d’ArcelorMittal et Patrick LAUDAMY pour son enthousiasme et la transmission de sa motivation. »

Ce prix met donc en valeur la collaboration efficace des adhérents de MECABOURG. A noter que dans cette même catégorie, un autre adhérent de MECABOURG avait également été nominé : l’entreprise SM2D (Péronnas, gérant : Guy ROSSETTO), et dans la catégorie Développement avait été nominée la société CHAMPALLE (Péronnas, directeur : François RENARD), démontrant ainsi le professionnalisme des adhérents de MECABOURG.

RABUMECA reçoit le prix "qualité, coût, délai"

RABUMECA reçoit le prix "qualité, coût, délai"

Le groupement MECABOURG en visite sur le site nucléaire du Bugey

Mardi 22 octobre 2013

Les membres de MECABOURG se sont réunis ce vendredi 18 octobre pour visiter la centrale nucléaire du Bugey située à Saint-Vulbas. Les participants ont tout d’abord assisté à une conférence de présentation du Centre Nucléaire de Production d’Electricité (CNPE) exploité par EDF avec la présentation du site : il comprend 4 unités de production permettant de couvrir l’équivalent de 40% de la consommation d’électricité de la région Rhône-Alpes. D’autres sujets tels que le fonctionnement, la maintenance, la sûreté ou encore l’environnement ont été abordés. Après le passage des formalités et de trois contrôles d’accès, les dirigeants ont ensuite pu accéder au site en se rendant à la salle des machines et à la salle des commandes où plusieurs équipes se relaient pour en assurer le bon fonctionnement.

Début de la visite du site nucléaire

Début de la visite du site nucléaire

Cette rencontre s’est terminée par un repas autour duquel les membres ont pu échanger à propos de la découverte du site nucléaire mais aussi au sujet de problématiques communes dans un esprit convivial.

Tester avant d’investir : ça marche avec MECABOURG et l’ENE

Jeudi 6 juin 2013

Grâce à leur appartenance à MECABOURG, douze entreprises adhérentes bénéficient d’un accompagnement personnalisé et du prêt de logiciels de CAO, immédiatement exploités pour trouver de nouveaux marchés. Ces programmes sont développés par l’Espace Numérique Entreprises (ENE) de Rhône Alpes, qui propose une journée de l’Usine Numérique le 20 juin à l’Hôtel de Région (Lyon Confluence).

Le principe est simple, comme l’explique Dominique Cevasco, Président de la commission Innovation : « L’ENE nous prête ces logiciels qui peuvent valoir jusqu’à 20 000 € à l’achat, accompagne notre montée en compétences par une offre de formation, à nous ensuite d’investir ou non dans l’achat du logiciel. Par exemple, ma société a pu donner satisfaction à un client important qui imposait le recours à un logiciel précis. Sans certitude de travailler durablement pour ce client, nous ne l’aurions pas acquis d’emblée. Dans le cas présent, après un an d’utilisation, nous avons pu faire ce choix en sachant désormais solide notre collaboration avec ce client ». A travers ce partenariat, MECABOURG souligne le dynamisme et la réactivité des PME, capables de faire évoluer leurs outils de travail pour s’adapter aux demandes de leurs clients et aux tendances du marché. MECABOURG démontre également une fois de plus comment les échanges inter entreprises et la mutualisation des moyens permettent de trouver des solutions innovantes et de nouer des partenariats constructifs. Bref, comment « Rassembler pour Innover ».

Vous retrouverez tous les détails du projet et les témoignages dans le dossier : MECABOURG et l’ENE : un partenariat constructif et durable.

logo-ene