AGRO 2S, le bilan à 1 an !

23 mai 2019

Le groupement AGRO 2S a été créé fin 2017 pour proposer une offre complète et sur-mesure aux industriels de l’agroalimentaire. Concrètement, AGRO 2S compte 10 entreprises complémentaires (près de 300 salariés), toutes situées sur le même bassin économique (Nord de Lyon), chacune étant spécialiste de son métier. Les entreprises concilient leurs savoir-faire pour proposer aux entreprises de la filière agro-alimentaire une offre adaptée et sur-mesure.

Après un peu plus d’un an d’existence, les industriels du groupement sont prêts à dresser un premier bilan. L’année 2018 a été une année de construction et de présentation de l’offre aux clients. Elle a permis aux entreprises d’apprendre à mieux se connaitre et à travailler ensemble. L’intérêt du groupement a été démontré puisque près de 500 000 € de CA ont été générés au cours de cette première année.

Pour Christophe SUBTIL, STEMI « j’apprécie vraiment de travailler à plusieurs entreprises dans ce type d’organisation. C’est enrichissant et cela nous aide à réfléchir également sur notre entreprise. L’intérêt business est fort : notre complémentarité intéresse les donneurs d’ordres en recherche de prestations complètes ». Bruno MAINGRET, ROBERT BAS ajoute « il y a un vrai potentiel de développement pour AGRO 2S. Sur cette première année, nous avons préféré démarrer tranquillement pour consolider notre offre. Nous avons donc essentiellement démarché les entreprises du territoire. Pour la suite, nous ne souhaitons pas nous limiter à la Région ».

AGRO 2S propose des offres de services et solutions industrielles globales ou sur-mesure en : machines spéciales et robotisation, installations industrielles, équipements et outillages, retrofit et/ou automatisation des installations existantes et réalisation de pièces unitaires ou en série.

Il est composé des entreprises ADEQUAT, MECANO SOUDURE DE L’AIN, PRO CONCEPT, ROBERT BAS, SAPPI, SCR SONAP, STEMI, SEGM et de la branche travail adapté Métallurgie de l’Adapei de l’Ain.

Plus d’informations sur : www.agro2s.fr

Visite SEGM par les membres de AGRO 2S

AGRO 2S

Retour sur … les groupes de travail « industrie du futur »

16 mai 2019

MECABOURG travaille en partenariat avec d’autres réseaux de la mécanique en Auvergne Rhône-Alpes depuis plusieurs années :

  • ViaMéca : pôle de compétitivité de la mécanique en Auvergne Rhône-Alpes,
  • Vilesta : filière du véhicule industriel, équipementiers et sous-traitants automobiles en Drôme Ardèche (40 entreprises – 4600 salariés)
  • Mécaloire : réseau mécanique et métallurgie ligérien (105 entreprises – 3500 salariés)

Depuis 2018, les 4 partenaires ont décidé de mener ensemble une action pour accompagner leurs adhérents respectifs vers l’industrie du futur. Ainsi, fin 2018, une première soirée d’informations a été organisée à l’identique sur les trois territoires pour démystifier le thème de l’industrie du futur : présentation générale, thématiques spécifiques, témoignages d’entreprises étaient au programme. A l’issue de ces réunions, une enquête auprès des industriels a permis de faire émerger leurs besoins spécifiques et les thématiques sur lesquelles ils souhaitent avancer.

MECABOURG_Lancement projet Industrie du futur (IDF)

Cinq groupes de travail ont été créés début 2019 :

  • Fabrication additive métallique / polymères (animé par Vilesta)
  • Robotique / cobotique (animé par MECABOURG)
  • Suivi de production dématérialisé et traçabilité (animé par MECALOIRE)
  • Maintenance prédictive (animé par ViaMéca)
  • Nouveaux modèles d’affaires (animé par ViaMéca)

Chaque groupe réunit une dizaine d’entreprises des différents réseaux qui souhaitent travailler sur le sujet. L’intérêt de travailler en mode « inter-clusters » est de pouvoir faire se rencontrer un nombre plus important d’entreprises et donc de bénéficier de retours d’expérience variés et riches.

Une première réunion a été organisée pour chacun des groupes pour définir la méthodologie de travail : stratégie, benchmark, recherche de fournisseur, études de cas spécifiques, méthodologie, audits en entreprise etc. autant d’actions qui seront menées en 2019. Chaque groupe avancera à son rythme et selon ses propres besoins pour apporter un appui concret et pragmatique aux industriels.

Un évènement de restitution est déjà prévu en fin d’année pour faire bénéficier à l’ensemble des adhérents des 4 réseaux des travaux de tous les groupes. A suivre…

MECABOURG_Groupe de travail robotique/cobotique_IDF

Soirée d’affaires MECABOURG : MG2 et SOSPI, 2 entreprises aux savoir-faire à découvrir !

9 mai 2019

Le 02 mai dernier se tenait la première soirée d’affaires MECABOURG de cette année 2019. Sur sa première partie, 2 de ses adhérents MG2 et SOSPI ont présenté leurs savoir-faire et les atouts de leurs entreprises. La deuxième partie a été réservée aux échanges sur le déplacement de veille industrielle au Portugal.

MG2 (2 sites : Bellignat et Saint-Martin-Du-Mont, 9 salariés, 2 co-gérants : Emmanuel GIROD et Guillaume MATHY), est un bureau d’études spécialisé dans le développement des produits, plastiques et métalloplastiques, de la phase conceptuelle à la production de pièces. Au-delà de ses savoir-faire en design industriel, conception produits, simulations numériques, prototypage rapide, etc. MG2 ajoute à ses compétences la production des pièces par usinage grâce à une croissance externe en 2019. Ce qui lui permet désormais une production en petite et moyenne série pour ses clients. Les marchés pour lesquels travaille ce bureau d’études sont très diversifiés : automobile, mobiliers ou biens de consommation, équipements de protection individuelle, etc. Ses besoins en sous-traitance dans le réseau MECABOURG porteraient sur la réalisation des ensembles mécano-soudés.

SOSPI (Chaneins, 14 salariés, 2 co-gérants : Didier AULAGNIER et Grégory PRIVEL), spécialisée dans le traitement et le revêtement de surface, elle a été créée en 2016 et a connu une forte croissance grâce au rachat de l’entreprise Sablage de Chaneins. Forte de ses compétences en sablage, grenaillage, métallisation, peinture industrielle, peinture intumescente et revêtements spéciaux, SOSPI a la certification ACQPA-FROSIO (sur la qualité des travaux de protection anticorrosion par peinture) et est adhérente à l’OHGPI (Office d’homologation des garanties de peinture industrielle). Cette entreprise travaille aussi bien pour les professionnels que les particuliers. Ainsi ses marchés sont : la pétrochimie/offshore, le bâtiment neuf ou en rénovation, l’automobile, la chaudronnerie, etc. Ce nouvel adhérent de MECABOURG pourrait avoir des besoins en sous-traitance sur les travaux de maintenance, les travaux de mécanique et/ou électrique pour dépannage ou amélioration de process.

Au cours de la deuxième partie de la soirée Fabrice LACOUR, président du groupe Hexalean fit un retour sur le déplacement de veille industrielle au Portugal. Occasion pour les participants d’échanger sur les atouts/les faiblesses de l’industrie métallurgique portugaise et aussi sur les possibilités de partenariats.

Et comme d’habitude, la soirée s’est poursuivie avec des échanges autour du traditionnel verre de l’amitié dans une ambiance conviviale.

Soirée d’affaires MECABOURG

Présentation MG2

Présentation SOSPI

Connaissez-vous BOYARD METAL ?

26 avril 2019

La série des vidéos des adhérents de MECABOURG continue avec cette semaine les savoir-faire de BOYARD METAL présentés par Jacques FRENEAT son dirigeant.

De la tôlerie et la chaudronnerie pour l’industrie et le bâtiment, à l’aménagement en métal pour les particuliers (mobilier, garde-corps, pergolas, portails et même luminaires), BOYARD METAL saura répondre à la spécificité de votre projet.

Lundi 8 avril 2019 : une journée riche en échanges entre jeunes et professionnels sur l’entreprise, l’école et l’avenir

11 avril 2019

Le lycée Carriat et MECABOURG organisaient le lundi 8 avril 2019 une journée séminaire pour favoriser les échanges entre des jeunes (lycéens et étudiants) et des professionnels (dirigeants d’entreprises et proches collaborateurs) sur leurs attentes réciproques vis-à-vis de leur vie future et du monde professionnel.

Tout a commencé en novembre 2018. Les dirigeants du réseau MECABOURG, sous l’impulsion de Jérémy BACZKOWSKI, vice-président RH et promotion des métiers, se questionnaient sur la manière de mieux promouvoir leurs métiers auprès des collégiens et lycéens et sur leurs difficultés à attirer de jeunes recrues dans leurs métiers. Ils en concluaient la nécessité d’écouter et mieux comprendre les attentes de la jeune génération pour adapter leur mode de management. Ainsi est née l’idée d’organiser un séminaire de travail dans un lycée pour échanger sans à priori avec les élèves.

Pour réaliser ce projet, MECABOURG s’est rapproché du lycée Carriat. L’action a tout de suite séduit l’équipe pédagogique réunit autour du proviseur Christophe CHAPUIS car le sujet rejoignait le projet pédagogique du lycée en cours d’élaboration : ouvrir davantage le lycée sur la cité et les entreprises, favoriser l’intégration des jeunes dans le monde professionnel.

Le lycée Carriat et MECABOURG ont ainsi décidé de mener ce projet ensemble (à noter que les 2 structures travaillent déjà ensemble depuis plusieurs années dans le cadre du concours Transmutation et de la présentation des entreprises du territoire aux élèves des filières professionnelles).

Lundi 8 avril 2019 : une journée basée sur l’échange et la bienveillance

La règle du jeu de cette journée : le lycée Carriat organisait l’animation du matin et MECABOURG celle de l’après-midi pour que chacun se plonge dans les « codes » de l’autre.
La journée de séminaire a donc commencé par la présentation des projets des élèves aux professionnels en petits groupes suivie à chaque fois par des échanges sur les éléments techniques des projets, leur faisabilité, etc.
Quelques exemples des projets présentés : allongement d’une bande abrasive d’un backstand, réalisation d’un outillage permettant le montage/démontage des outils sur cône HSK, multiplication par deux des capacités d’une imprimante 3D selon les 3 axes, traveling pour téléphone et mini-caméra, doseur/mélangeur de sirop alimentaire (système venturi), etc.

A la fin de la matinée, les professionnels étaient agréablement surpris par la maturité des projets présentés et le professionnalisme des jeunes. Un participant souligne, « dès que l’on parle technique, il n’y a plus de professionnels et de jeunes. On est sur un même langage et on se comprend très rapidement ». Ils ont pu se rendre compte aussi que les jeunes en formation travaillent au quotidien avec des techniques de prototypage rapide comme l’impression 3D. De leur côté les jeunes et leurs enseignants ont apprécié le regard des industriels sur leurs projets.

Après un déjeuner partagé à la cantine du lycée, les table-ronde/débats de l’après-midi ont porté sur : les préjugés que portent les jeunes sur les professionnels et inversement, l’actualité, la motivation des uns et des autres, le futur et l’entreprise en générale.
Au total, 50 élèves (Terminale STI2D, Terminale Bac pro technicien d’usinage et BTS CPI / CPRP) et 20 professionnels (dirigeants d’entreprises et proches collaborateurs) ont débattu toute l’après-midi pour tenter de mettre à mal les préjugés que chacun avait sur l’autre.
Les échanges ont été riches, les participants se sont découverts de nombreux points communs : loisirs, vision du future, sources de motivation, etc. Une place a été accordée à la recherche de stage et aux techniques pour être plus visibles et lisibles auprès des entreprises.

A la fin de la journée, tous s’accordent sur le fait de ne pas être si différents les uns des autres : les jeunes ont découvert des dirigeants ayant une vie en dehors de l’entreprise et les dirigeants ont découvert des jeunes motivés aspirant à s’intégrer dans la vie active.

Cette première journée a été une expérimentation mais MECABOURG et le lycée Carriat entendent bien poursuivre leur collaboration et la renouveler dans les années à venir. Pour cette année, les adhérents de Mecabourg ont pris rendez-vous pour voir les versions finales des projets présentés. Par ailleurs, d’autres réflexions émergent déjà autour de la création d’un campus des métiers et des qualifications à Bourg-en-Bresse.

Pour MECABOURG, cette journée devra également permettre de travailler sur l’évolution des modes de management des entreprises pour les adapter à l’entreprise de demain.

Journée d'échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d’échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d'échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d’échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d'échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d’échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d'échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Journée d’échanges entre jeunes et professionnels. MECABOURG en partenariat avec le lycée Carriat

Retour sur … le déplacement de veille industrielle au Portugal de mars 2019

4 avril 2019

21 industriels du réseau MECABOURG ont participé à un déplacement de veille industrielle au Portugal du 20 au 22 mars 2019 dans la Région de Porto. L’objectif de cette mission était de découvrir le contexte économique et social des entreprises de la filière métallo-mécanique au Portugal et de mener un travail de veille concurrentielle.

Le programme, organisé par la CCI franco-portugaise à Porto, s’articulait autour de 3 grands points :

  • Une matinée d’information sur le Portugal : atouts, secteur de la sous-traitance, fiscalité, conditions sociales et droit du travail (avec des présentations de la CCI franco-portugaise, d’une avocate fiscaliste et de l’AIMMAP) et témoignages d’entreprises.
  • La visite de 5 entreprises aux activité et taille similaire à celles des industriels présents. Les entreprises visitées étaient spécialisées dans la mécanique de précision, la chaudronnerie, la conception et fabrication de machines spéciales et de machines de découpe laser.
  • Un « business drink » le jeudi 21 mars au soir : l’occasion pour les adhérents de MECABOURG de rencontrer leurs homologues portugais dans un lieu convivial et d’échanger sur d’éventuels partenariats à mettre en place.

Soutenue financièrement par la Région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre du Plan de Développement à l’International du pôle de compétitivité ViaMéca, cette mission a permis aux adhérents de MECABOURG de mieux comprendre les enjeux de la filière métallo-mécanique portugaise, les atouts qui leur confèrent un avantage concurrentiel et d’échanger sur leurs difficultés de recrutement respectives. Ce type de mission a également pour bénéfice secondaire de renforcer les liens entre les entreprises du réseau, dans un contexte propice aux échanges.

Des partenariats sont en cours de réflexion avec des industriels portugais, à concrétiser dans les mois à venir.

Matinée d’information sur le Portugal

Matinée d’information sur le Portugal

Visites d'entreprises

Visites d’entreprises

"Business drink"

« Business drink »

AG MECABOURG : 2018 et 2019, 2 années riches en projets structurants pour le réseau

29 mars 2019

Le mercredi 27 mars se tenait l’assemblée générale de MECABOURG dans les locaux de la société Aérolight. Plus d’une centaine de personnes (adhérents, partenaires et financeurs) se sont réunies dans ce lieu insolite pour échanger sur les actions 2018 de MECABOURG et les projets à venir en 2019. Parmi les participants, Xavier Breton, député de l’Ain, Pierre Lurin, vice-président du Département de l’Ain, Jean-François Debat, président de la Communauté d’Agglomération du Bassin de vie de Bourg-en-Bresse et Patrice Fontenat, président de la CCI de l’Ain.

C’est devant cette assemblée que le président de MECABOURG, Sébastien Catherin accompagné par sa directrice Claudie Béguet ont animé la rencontre en alternant présentation des actions et témoignages d’adhérents.

En 2018, la variété des projets mis en œuvre a donné des résultats concrets parmi lesquels on peut citer :

  • La création d’un club pour les chargés d’affaires, 3ème club pour les salariés des entreprises du réseau avec le club manager et le club collaborateurs.
  • L’accompagnement du groupement AGRO 2S pour sa première année d’existence.
  • La sensibilisation et formation des adhérents à l’utilisation des réseaux sociaux dans la stratégie digitale de leur entreprise.
  • Le déploiement continu du programme Découverte, programme destiné aux élèves de 4ème et 3ème pour découvrir les métiers de la Métallurgie. Au total, 600 élèves ont participé à des actions de promotion de la filière soit +20% entre 2017 et 2018.
  • L’organisation de la 2ème édition du CAD-Connexions Ain’Dustrielles, un projet structurant pour le réseau. Au-delà des 2 jours des RDV d’affaires qualifiés en B to B, le CAD a demandé une longue préparation en amont et se poursuit sur le long terme. Sa préparation est passée par un accompagnement des adhérents dans leur stratégie commerciale grâce à une formation « Impulser sa démarche commerciale. Au total, 11 adhérents ont participé à cette formation. Christophe Druguet, président de la société Druguet a été l’un d’eux : « jusqu’à présent, je faisais très peu de démarches commerciales car je n’en avais pas réellement besoin. Cette formation m’a aidé à appréhender le CAD, m’organiser pour l’évènement mais également relancer mes clients, les fidéliser et mieux suivre mes prospects. Au-delà du CAD, cette formation m’a repositionné dans une dynamique commerciale globale : j’ai développé ma présence sur les réseaux sociaux (je viens de capter un nouveau client grâce à LinkedIn) et j’ai participé récemment à mon premier salon professionnel avec Mécabourg ».
    Les suites du CAD : des retombées économiques positives rapides… qui se poursuivront dans la durée
    4 mois après ces RDV d’affaires, du côté des donneurs d’ordres100% d’entre eux ont été recontactés par des adhérents de Mécabourg et 70% leur ont envoyé des consultations. 100% se disent prêts à revenir pour la 3ème édition du CAD. Du côté des adhérents de MECABOURG, 63% ont reçu des consultations et 50% ont déjà pris des commandes. Sachant que la plupart des relations commerciales mises en place s’inscriront dans la durée.
    Pour Guillaume Mathy, co-gérant de MG2 (6 salariés, Saint-Martin du Mont) : « la formule est plus pertinente qu’un salon classique : l’évènement orienté B to B avec ciblage à l’avance, sur 2 jours et pour un coût attractif nous garantit un retour sur investissement rapide ».

Après le succès des projets en 2018, ceux de 2019 se situent entre l’industrie du futur et les compétences. 3 projets majeurs ont été présentés par les adhérents :

  • La gestion, recyclage et diminution des déchets industriels présenté par Philippe Padet et Fabrice Lacour. Ce projet favorisera les bonnes pratiques en matière de tri, recyclage et diminution des déchets industriels.
  • L’industrie du futur avec des groupes de travail formés en partenariat avec le réseau de la mécanique en Auvergne Rhône Alpes (ViaMéca, Vilesta, Mécaloire).A l’issue des réunions de lancement tenue en 2018, une enquête auprès des entreprises a permis de constituer 5 groupes de travail : fabrication additive, robotique / cobotique, traçabilité et suivi de production dématérialisé, maintenance prédictive et nouveaux modèles d’affaires.
  • L’anticipation des recrutements des années à venir avec l’organisation d’une journée de séminaire jeunes / professionnels en partenariat avec le lycée Carriat
    Jérémy Baczkowski, vice-président délégué aux RH/Promotion des métiers, explique cette démarche : « Nos entreprises ont besoin de talents et de nouveaux talents, peut-être même de talents qu’on ne connait pas encore. Il est donc indispensable de travailler en lien avec les lycées et les jeunes. Nous avons contacté en novembre le lycée Carriat pour leur proposer d’organiser un séminaire ensemble entre jeunes et professionnels : nous avons été reçus de la meilleure des manières et nous avons été séduits par le dynamisme de l’équipe du proviseur Christophe CHAPUIS ». Ce séminaire aura lieu le 08/04 prochain.

Les actions et projets présentés lors de cette assemblée générale 2019, soulignent encore une fois la volonté de MECABOURG de travailler sur des sujets concrets et d’obtenir des résultats quantifiables sur le court et long terme.

Témoignage sur la collaboration entre MG2 ( Guillaume MATHY) et  Aérolight (Jean-Baptiste Bély) qui se sont rencontrés au CAD

Témoignage sur la collaboration entre MG2 ( Guillaume MATHY) et Aérolight (Jean-Baptiste Bély) qui se sont rencontrés au CAD

 

Présentation du projet sur la gestion, le recyclage et la diminution des déchets industriels. Philippe PADET et Fabrice LACOUR

Présentation du projet sur la gestion, le recyclage et la diminution des déchets industriels. Philippe PADET et Fabrice LACOUR

Présentation du projet sur l'organisation  d’une journée de séminaire jeunes / professionnels en partenariat avec le lycée Carriat. Jérémy BACZKOWSKY et Christophe CHAPUIS

Présentation du projet sur l’organisation d’une journée de séminaire jeunes / professionnels en partenariat avec le lycée Carriat. Jérémy BACZKOWSKY et Christophe CHAPUIS

Moment de convivialité à la fin de l'assemblée générale

Moment de convivialité à la fin de l’assemblée générale

Retour sur le MIDEST : 4 jours riches en échanges

19 mars 2019

Du 5 au 8 mars dernier, « le collectif MECABOURG » composé de MECABOURG et 6 de ses adhérents : AGS Fusion, Cintramétaux, Druguet SAS, Groupe Abaco (MG Laurent et Précimecasavoy), PS Ingénierie, SCR SONAP participaient au MIDEST (Global Industrie) qui avait lieu à Eurexpo Lyon.

Avec ses 45 861 visiteurs pour 2 500 exposants, Global Industrie a tenu sa promesse de mettre à la portée des visiteurs toute l’industrie en regroupant le MIDEST, SMART INDUSTRIES, INDUSTRIE et TOLEXPO.

A l’ère du tout numérique et du sourcing par écran interposé, le nombre de visiteurs sur ce salon montre que le contact humain et la rencontre en face à face restent importants dans la relation commerciale pour parler projet et savoir-faire. Cette bonne dynamique a été ressentie par les adhérents de MECABOURG, qui sortent satisfaits de ces 4 jours, grâce à la qualité des contacts rencontrés. Selon Francisco De Araujo, président de PS Ingénierie, « les visiteurs avaient des besoins bien précis auxquels il fallait répondre. A la suite de ce salon, j’ai déjà reçu plusieurs consultations et de nouveaux RDV ont été fixés avec les personnes rencontrées pour entreprendre de nouvelles collaborations ».

Deux bénéfices supplémentaires pour les adhérents d’exposer sur le collectif :
– montrer à leurs futurs partenaires leur capacité à travailler en réseau avec des compétences complémentaires
– participer à un salon dans un contexte convivial grâce aux échanges avec leurs collègues de MECABOURG.

Les retombées du MIDEST pourront être évaluées dans les mois à venir. En attendant, MECABOURG et ses adhérents remercient tous les visiteurs qui se sont arrêtés sur les stands du collectif.

Collectif MECABOURG au MIDEST 2019

Collectif MECABOURG au MIDEST 2019

Découvrez les savoir-faire de PS INGENIERIE

12 mars 2019

Cette semaine dans la série des vidéos des adhérents de MECABOURG, découvrez les savoir-faire de PS INGÉNIERIE présentés par Francisco DE ARAUJO son dirigeant.
Vous avez des projets atypiques en conception mécanique, électrique, automatisme et maintenance ? Ne cherchez plus, voici votre futur partenaire.

Connaissez-vous SCR SONAP ?

28 février 2019

La série de vidéo continue avec cette semaine SCR SONAP. Découvrez la diversité de ses savoir-faire présentée par Remy GUILLOT, gérant de l’entreprise.