Archive pour la catégorie ‘Excellence’

Retour sur … les groupes de travail « industrie du futur »

jeudi 16 mai 2019

MECABOURG travaille en partenariat avec d’autres réseaux de la mécanique en Auvergne Rhône-Alpes depuis plusieurs années :

  • ViaMéca : pôle de compétitivité de la mécanique en Auvergne Rhône-Alpes,
  • Vilesta : filière du véhicule industriel, équipementiers et sous-traitants automobiles en Drôme Ardèche (40 entreprises – 4600 salariés)
  • Mécaloire : réseau mécanique et métallurgie ligérien (105 entreprises – 3500 salariés)

Depuis 2018, les 4 partenaires ont décidé de mener ensemble une action pour accompagner leurs adhérents respectifs vers l’industrie du futur. Ainsi, fin 2018, une première soirée d’informations a été organisée à l’identique sur les trois territoires pour démystifier le thème de l’industrie du futur : présentation générale, thématiques spécifiques, témoignages d’entreprises étaient au programme. A l’issue de ces réunions, une enquête auprès des industriels a permis de faire émerger leurs besoins spécifiques et les thématiques sur lesquelles ils souhaitent avancer.

MECABOURG_Lancement projet Industrie du futur (IDF)

Cinq groupes de travail ont été créés début 2019 :

  • Fabrication additive métallique / polymères (animé par Vilesta)
  • Robotique / cobotique (animé par MECABOURG)
  • Suivi de production dématérialisé et traçabilité (animé par MECALOIRE)
  • Maintenance prédictive (animé par ViaMéca)
  • Nouveaux modèles d’affaires (animé par ViaMéca)

Chaque groupe réunit une dizaine d’entreprises des différents réseaux qui souhaitent travailler sur le sujet. L’intérêt de travailler en mode « inter-clusters » est de pouvoir faire se rencontrer un nombre plus important d’entreprises et donc de bénéficier de retours d’expérience variés et riches.

Une première réunion a été organisée pour chacun des groupes pour définir la méthodologie de travail : stratégie, benchmark, recherche de fournisseur, études de cas spécifiques, méthodologie, audits en entreprise etc. autant d’actions qui seront menées en 2019. Chaque groupe avancera à son rythme et selon ses propres besoins pour apporter un appui concret et pragmatique aux industriels.

Un évènement de restitution est déjà prévu en fin d’année pour faire bénéficier à l’ensemble des adhérents des 4 réseaux des travaux de tous les groupes. A suivre…

MECABOURG_Groupe de travail robotique/cobotique_IDF

Le Groupe PERNOUD présente ses innovations

jeudi 31 janvier 2019

Le 24 janvier dernier, le Groupe PERNOUD (Oyonnax – Gilles PERNOUD, PCA – CA 11,6 M€ – 101 salariés), spécialisé dans l’outillage d’injection plastique et des composites, organisait sa « journée innovations » dans les locaux de la société BILLION à Bellignat.

Près de 100 industriels ont participé à cette journée enrichissante pour la plasturgie.
Quatre innovations technologiques majeures ont été présentées autour des thèmes du composite, du silicone, du multitube et de l’outillage intelligent, connecté et 100% électrique appelé E-Tooling. Celles-ci sont toutes orientées vers la productivité des procédés de fabrication.

Lors de la conférence intitulée « le moule du futur selon PERNOUD », Patrick VUILLERMOZ (Directeur Général de PLASTIPOLIS) a décerné au Groupe PERNOUD le label EIP, Entreprise Innovante des Pôles, gratifiant leur stratégie d’innovations.

Selon Gilles PERNOUD, «  Depuis 2010, nous avons développé une stratégie d’entreprise tournée vers l’Industrie du Futur. Le E-Tooling doit complètement rentrer dans la révolution industrielle en cours ».

Face à la concurrence mondiale, nos PME et TPE se distinguent grâce à leur capacité à se remettre en cause et à innover. Le thème « Industrie du futur » sera ainsi au cœur des projets développés cette année par MECABOURG et ses partenaires

Pour en savoir sur le Groupe PERNOUD : http://www.pernoud.com/fr/

Retour sur… soirée d’information sur la fabrication additive métallique !

vendredi 19 janvier 2018

MECABOURG organisait ce jeudi 18 janvier 2018 une soirée d’information sur la fabrication additive métallique animée par deux experts de cette nouvelle technologie : Franck SIMON, responsable thématique de ViaMéca et Jean-Pierre WILMES, directeur d’AGS fusion.

Franck SIMON a présenté aux participants les différents procédés de fabrication additive métallique : la fusion laser sur lit de poudre, la fusion par projection de poudre et l’impression 3D. Il a présenté les avantages et limites de chacune des technologies notamment en termes de post traitements, qualifications et essais, dimensions des pièces, coûts des investissements et matières premières.

Il a enfin indiqué aux entreprises de l’Ain qu’elles évoluaient dans un écosystème favorable puisque deux collectifs d’experts (laboratoires, écoles, entreprises, centres techniques) se sont constitués en Auvergne Rhône-Alpes : INITIATIVE 3D (en multi-matériaux) et RAFAM (pour la fabrication additive métallique).

Jean-Pierre WILMES a par la suite illustré de manière très concrète les applications de la fabrication additive métal. Implantée à Izernore, AGS Fusion est spécialisée dans la fusion laser par couches. L’entreprise développe plus particulièrement les marchés de l’aéronautique et du moule, avec des solutions innovantes de refroidissement / réchauffage qui permettent d’augmenter l’efficacité du moule tout en réduisant le temps de cycle. Il a insisté sur l’importance d’intégrer la fabrication additive dès la conception de la pièce pour être réellement compétitif.

Les participants ont été très satisfaits de cette présentation et se sont donné rendez-vous prochainement pour une visite d’entreprise. Un pas de plus vers pour les adhérents de MECABOURG vers l’industrie du futur.

Jean-Pierre WILMES (AGS Fusion) présentant les applications de la fabrication additive métal.

Jean-Pierre WILMES (AGS Fusion) présentant les applications de la fabrication additive métal.

Retour sur l’atelier thématique du 7 novembre 2017 : le plan de prévention

mercredi 8 novembre 2017

MECABOURG organisait ce mardi 7 novembre un atelier sur le plan de prévention en cas d’intervention sur un site extérieur animé par le groupe santé / sécurité de la cellule Grandes Entreprises (Johanna BLANC- ArcelorMittal Bourg-en-Bresse, Xavier BERODIER- Soteb Bourg-en-Bresse et Emmanuel ARBANT- Nexans Bourg-en-Bresse). Celui-ci avait pour but de faire bénéficier à l’ensemble des adhérents de MECABOURG des échanges de bonnes pratiques entre les grands comptes du territoire.

Le thème retenu a été le plan de prévention car il s’adresse à l’ensemble des entreprises aussi bien dans leur position de sous-traitant intervenant chez un client qu’en tant que donneur d’ordres auprès de leurs prestataires sur site. L’atelier a présenté de manière simple et pragmatique la méthode d’élaboration d’un plan de prévention entre donneur d’ordres et sous-traitants

Les points clés à retenir : la préparation du plan de prévention s’articule autour de 5 grandes étapes : le devis, le mode opératoire, la visite préalable, la transmission des informations et le suivi de chantier. Plus qu’une obligation réglementaire, il permet au sous-traitant d’anticiper son mode d’intervention, d’échanger avec son client sur les risques importés et générés et de communiquer les informations utiles aux salariés. Il constitue donc un gage de professionnalisme et de sérieux vis-à-vis du donneur d’ordres.

Les nombreux débats autour de l’évaluation et de la prévention des risques ont confirmé l’intérêt d’organiser des partages d’expérience entre les entreprises de toute taille.

Environ 20 participants ont échangé sur le plan de prévention.

Environ 20 participants ont échangé sur le plan de prévention.

Novalim et MECABOURG s’allient pour développer la robotique industrielle dans les entreprises de l’agroalimentaire

lundi 8 juin 2015

Novalim et MECABOURG coorganisaient ce mardi 2 juin 2015 dans les locaux de l’entreprise INNOVTEC industries (30 salariés, Châtillon-sur-Chalaronne) une matinée de travail sur la robotique adaptée aux industriels de l’agroalimentaire.

Destiné aux entreprises de la filière de l’Ain, cet atelier a permis de dresser un panorama complet de la robotisation des process :

– les freins, opportunités et financements possibles grâce à l’intervention de Philippe BAIZET, fédérateur industriel du pôle de compétitivité ViaMéca ;

– des exemples concrets de robotisation réussis réalisés par INNOVTEC industries et PRO CONCEPT ;

– les adaptations des constructeurs de robots aux spécificités de l’agroalimentaire (nettoyabilité, haute cadence etc.) à travers la présentation des robots STAUBLI par Eric SANLOUP.

La matinée s’est conclue par la visite de l’atelier d’INNOVTEC industries et la prise de rendez-vous pour concrétiser les projets.

Cet atelier s’inscrivait dans le partenariat développé par Novalim et MECABOURG depuis 2012 pour favoriser les échanges commerciaux locaux entre les filières agroalimentaire et mécanique, métallurgie et carrosserie industrielle.

Gilles BEAUFIS a fait visiter l'atelier d'INNOVTEC industries aux participants

Gilles BEAUFIS a fait visiter l’atelier d’INNOVTEC industries aux participants

Première édition réussie des rencontres interclusters ViaMéca !

vendredi 22 mai 2015

MECABOURG et trois autres clusters de la mécanique : MECALOIRE, Mécanic Vallée et Avia, co-organisaient ces mercredi 20 et jeudi 21 mai les premières rencontres interclusters de la mécanique, sous la houlette du pôle de compétitivité ViaMéca.

Objectifs affichés : permettre aux entreprises des différents réseaux de se rencontrer et promouvoir l’innovation dans les PME. Les rencontres ont eu lieu en 2 temps.

Acte 1 : les membres des bureaux et conseils d’administration des différents clusters ont imaginé ensemble, au cours d’une soirée conviviale le mercredi 20 mai, les actions qu’ils pourraient mener en commun. Entre promotion des métiers de la mécanique, mise en réseau des entreprises pour développer des affaires ou encore accès des TPE à l’innovation, les idées de projets collectifs n’ont pas manqué et donneront lieu à l’élaboration d’un plan d’actions concerté.

Les représentants des différentes structures ont réfléchi de manière concrète aux actions à mener ensemble

Les représentants des différentes structures ont réfléchi de manière concrète aux actions à mener ensemble

Acte 2 : ViaMéca, MECALOIRE, Mécanic Vallée, AVIA et MECABOURG organisaient le lendemain la première journée « clusters, PME & Donneurs d’Ordre : de l’innovation au marché » sur le site du Cetim à Saint-Etienne. Des donneurs d’ordre de quatre secteurs d’activité (Hydroélectricité, Automobile, Aéronautique et Oil & Gas) ont ainsi présenté leurs axes de travail en matière d’innovation et échangé concrètement au cours d’ateliers avec les dirigeants sur la manière pour les PME d’intégrer des projets collaboratifs. Une centaine de représentants d’entreprise ont participé à cette journée.

Les membres de MECABOURG attentifs au cours de l'atelier "hydroélectricité"

Les membres de MECABOURG attentifs au cours de l’atelier « hydroélectricité »

Ces premières rencontres inter-clusters ont confirmé l’intérêt pour les groupements d’entreprises et leurs adhérents de collaborer et d’affirmer collectivement le positionnement stratégique de l’industrie mécanique. La devise de MECABOURG « Rassembler pour innover » a ainsi une fois de plus démontré son actualité.

Renault Trucks partage ses bonnes pratiques en matière d’efficacité énergétique

vendredi 5 décembre 2014

MECABOURG organisait cette semaine une matinée de travail « retour d’expérience » sur sa démarche d’efficacité énergétique.

Renault Trucks a ouvert ses portes à une dizaine d’adhérents avec un programme dense : présentation des suivis de consommation des énergies, du plan d’actions développé et des outils utilisés. Une visite terrain a suivi au cours de laquelle plusieurs thématiques ont été abordées : thermographie des bâtiments, raccordement à la GTC (Gestion Technique Centralisée) pour gérer les appareils de chauffage à distance, remplacement de certains systèmes d’éclairage, installation de nouveaux compresseurs pour une utilisation optimisée, etc. Autant d’actions ayant permis à l’industriel de réaliser des économies d’énergies.

De nombreux échanges ont suivi, notamment sur l’éventuel remplacement de systèmes d’éclairage puisque la législation prévoit le bannissement de certains équipements non performants dans les mois à venir.  Les adhérents qui le souhaitent pourront ainsi s’appuyer sur les pratiques présentées au cours de cette rencontre.

Visite terrain du site industriel Renault Trucks

Visite terrain du site industriel Renault Trucks

L’Usine Numérique de l’ENE chez MECABOURG

jeudi 27 février 2014

Depuis 3 ans maintenant, MECABOURG développe un partenariat avec l’Espace Numérique Entreprises (ENE). Il a pour objet de faciliter l’accès à des logiciels de conception, de simulation et de fabrication assistées par ordinateur avec un service de prêt et d’accompagnement via le dispositif « Usine Numérique de Rhône-Alpes », mis en oeuvre par l’ENE.

L’objectif de ce dispositif ? Permettre aux entreprises industrielles de se former à l’utilisation de logiciels métiers (CAO, simulation, FAO, chiffrage), et de les tester sur site durant une année, avant d’investir. Un service utile puisque l’achat d’un logiciel représente un investissement tout aussi important que nécessaire au développement d’une entreprise.

Pour l’entreprise CHAMPALLE (Péronnas, 50 salariés) – prestations d’ingénierie et fabrication en mécanique, contrôle-commande et automatismes de sûreté, le dispositif a pris fin en décembre dernier. Retour sur l’expérimentation avec Patrik GOSSET (Responsable du bureau d’études) : « Avec ce dispositif, nous avons eu la possibilité de tester deux logiciels. Une expérience positive car elle nous a notamment aidés à internaliser certains volets de notre offre. Cette phase de test a également permis de prendre le temps de la réflexion pour décider de l’acquisition d’une licence. »

Expérimentation d'un logiciel de CAO

Expérimentation d'un logiciel de CAO

Après 7 entreprises accompagnées en 2012 puis 5 nouvelles en 2013, l’ENE et MECABOURG renouvellent leur partenariat en 2014 pour détecter et accompagner de nouveaux projets.

Tester avant d’investir : ça marche avec MECABOURG et l’ENE

jeudi 6 juin 2013

Grâce à leur appartenance à MECABOURG, douze entreprises adhérentes bénéficient d’un accompagnement personnalisé et du prêt de logiciels de CAO, immédiatement exploités pour trouver de nouveaux marchés. Ces programmes sont développés par l’Espace Numérique Entreprises (ENE) de Rhône Alpes, qui propose une journée de l’Usine Numérique le 20 juin à l’Hôtel de Région (Lyon Confluence).

Le principe est simple, comme l’explique Dominique Cevasco, Président de la commission Innovation : « L’ENE nous prête ces logiciels qui peuvent valoir jusqu’à 20 000 € à l’achat, accompagne notre montée en compétences par une offre de formation, à nous ensuite d’investir ou non dans l’achat du logiciel. Par exemple, ma société a pu donner satisfaction à un client important qui imposait le recours à un logiciel précis. Sans certitude de travailler durablement pour ce client, nous ne l’aurions pas acquis d’emblée. Dans le cas présent, après un an d’utilisation, nous avons pu faire ce choix en sachant désormais solide notre collaboration avec ce client ». A travers ce partenariat, MECABOURG souligne le dynamisme et la réactivité des PME, capables de faire évoluer leurs outils de travail pour s’adapter aux demandes de leurs clients et aux tendances du marché. MECABOURG démontre également une fois de plus comment les échanges inter entreprises et la mutualisation des moyens permettent de trouver des solutions innovantes et de nouer des partenariats constructifs. Bref, comment « Rassembler pour Innover ».

Vous retrouverez tous les détails du projet et les témoignages dans le dossier : MECABOURG et l’ENE : un partenariat constructif et durable.

logo-ene

Les adhérents de MECABOURG se forment à l’innovation

mardi 28 mai 2013

MECABOURG a lancé le 14 Mai dernier un cycle d’Ateliers Pratiques de l’Innovation en partenariat avec la Chambre de Commerce et de l’Industrie de l’Ain et le pôle de compétitivité ViaMéca. Composé de de 6 demi-journées, ce cycle a pour objectif de former un groupe de 10 entreprises aux outils et méthodes pour mener et réussir un projet d’innovation.

Pour ce premier atelier, les dirigeants ont planché sur le thème du marketing de l’innovation. « Innover : oui, mais pour vendre à qui et pourquoi ? » était la question centrale de cette demi-journée. Ils sont repartis avec des outils concrets pour positionner leur projet d’innovation dans le fonctionnement global de leur entreprise et analyser leurs marchés.

Au cours des 5 prochains séminaires, les entreprises aborderont les thématiques suivantes :

  • L’émergence de projets et la recherche d’idées ;
  • Les composantes et le financement du projet ;
  • La propriété intellectuelle ;
  • La veille et la sécurisation des données ;
  • Les normes et les réglementations.

Un programme complet et une participation importante des entreprises qui démontre leur dynamisme et leur volonté de se démarquer de leurs concurrents.

Le premier atelier pratique avait pour thème "le marketing de l'innovation" et était animé par la Chambre de Commerce et de l'Industrie de l'Ain

Le premier atelier pratique avait pour thème "le marketing de l'innovation" et était animé par la Chambre de Commerce et de l'Industrie de l'Ain